Caractéristiques du lait de chèvre

Caractéristiques du lait de chèvre

Les bienfaits du lait de chèvre

L’atout principal du lait de chèvre se situe au niveau de la digestibilité supérieure de ses protéines et de ses lipides. En comparaison au lait de vache, il renferme le double de triglycérides à chaînes courtes et moyennes et ses autres lipides se trouvent sous formes de globules beaucoup plus petits. Il compte aussi d’autres avantages : le lait de chèvre renferme plus de calcium, magnésium, potassium et de phosphore que le lait de vache. L’équilibre entre le phosphore et le calcium est adéquat. Il contient le double de vitamine A qui se présente uniquement sous forme de rétinol. Le lait de chèvre contient trois fois plus de niacine que le lait de vache et presque autant que le lait maternel.

Comparativement au lait de vache, le lait de chèvre d’origine renferme moins d’acide folique. Toutefois, puisque l’acide folique joue un rôle important dans le développement normal du système nerveux, quatre-vingt-quinze (95) pour cent du lait de chèvre commercialisé sur le marché québécois est enrichi d’acide folique. Ainsi, il répond parfaitement aux besoins nutrititionnels déterminés par Santé Canada. La blancheur du lait de chèvre et des produits dérivés s’explique par l’absence de bêta-carotène.

Disponible dans la plupart des épiceries et boutiques spécialisées au Québec, le lait de chèvre est disponible à 3,25 % de matières grasses ou partiellement écrémé à 2 % m.g. Découvrez également le petit nouveau: le lait de chèvre au chocolat!

En résumé

Le lait de chèvre contient…

  • des PROTÉINES, différentes de celles du lait de vache, qui se subdivisent en plus petits flocons, séjournent moins longtemps dans l’estomac et se digèrent plus facilement;
  • plusieurs ACIDES GRAS à chaîne moyenne qui sont reconnus pour leur grande digestibilité; Ceux-ci ne requièrent que peu ou pas d’enzymes pour être digérés et ils n’ons pas besoin de la bile pour être émulsifiés;
  • presque deux fois plus de VITAMINE A sous la frome active que le lait de vache et aucune trace de bêta-carotène, ce qui explique sa blancheur exceptionelle.
  • 100 UI (2,5 microgrammes) de VITAMINE D par portion de 250 ml, soit autant que dans le lait de vache;
  • trois fois plus de NIACINE (vitamine B3) que dans le lait de vache;
  • 25 microgrammes d’ACIDE FOLIQUE par portion de 250 ml, soit deux fois plus que le même volume de lait de vache;
  • 325 mg de CALCIUM par portion de 250 ml, soit un peu plus que le lait de vache (291 mg);
  • 498 mg de POTASSIUM par portion de 250 ml, soit 25% de plus que le lait de vache et autant que qu’un jus d’orange;
  • plus de SÉLÉNIUM et deux fois plus de GLUTATHION PEROXYDASE (deux antioxydants très reconnus) que le lait de vache.

Plus d’informations…

» Comparatif des vitamines et minéraux des laits de chèvre et de vache
» Informations nutritionelles sur le site Internet de l’ALCQ